Algérie. Le journaliste Said Chitour libéré après 16 mois de détention sans procès

Algérie. Le journaliste Said Chitour libéré après 16 mois de détention sans procès

Le journaliste Said Chitour a été libéré, après 16 mois de détention sans procès. Le tribunal de Dar El Beida l’a condamné, le 11 novembre, à 16 mois de prison, peine qu’il a déjà purgée, et une année de prison avec sursis. Il était poursuivi pour “intelligence avec une puissance étrangère”.

Un de ses avocats, Me Brahimi, avait déclaré que ce qui est reproché au journaliste “n’a rien à voir, du point de vue de la défense, avec le chef d’inculpation énorme qu’on lui a notifié et dont il doit répondre”, à savoir “avoir communiqué des informations susceptibles de toucher à la défense nationale et à la sécurité nationale».

Déclaration de Me Mostefa Bouchechi, un des avocats de Said Chitour, à l’issue du procès.

Publié le 13.11.2018

Partager cet article