Syrie. Stop au massacre des civils

Syrie. Stop au massacre des civils

© Mohammed Al Shami / Anadolu Agency / Getty Images

Le gouvernement syrien, avec l’appui de la Russie, bombarde sa propre population en Ghouta orientale. Ces bombardements ont fait des dizaines morts et des centaines de blessés au cours des 30 derniers jours.

Cela n’a rien de nouveau pour les habitants de Ghouta orientale : après avoir été cruellement assiégées pendant presque six ans, ces personnes sont maintenant tuées et mutilées par les attaques quotidiennes de leur gouvernement. Des enfants et des personnes âgées meurent de malnutrition et des conséquences du manque de soins de santé.

Signez notre pétition, appelez les gouvernements syrien et russe à mettre fin aux attaques et à lever immédiatement le siège imposé à la Ghouta orientale.

Syrie. Stop au massacre des civils

  

Le gouvernement syrien, avec l’appui de la Russie, bombarde sa propre population en Ghouta orientale. Ces bombardements ont fait des dizaines morts et des centaines de blessés au cours des 30 derniers jours.

Cela n’a rien de nouveau pour les habitants de Ghouta orientale : après avoir été cruellement assiégées pendant presque six ans, ces personnes sont maintenant tuées et mutilées par les attaques quotidiennes de leur gouvernement. Des enfants et des personnes âgées meurent de malnutrition et des conséquences du manque de soins de santé.

Appelez les gouvernements syrien et russe à mettre fin aux attaques et à lever immédiatement le siège imposé à la Ghouta orientale.

Les attaques doivent cesser. L’acheminement de l’aide humanitaire en Ghouta orientale doit être autorisé.

Nous avons réussi à faire pression et à faire entendre notre voix dans le monde pour Alep : nous pouvons réussir à aider les victimes des attaques en Ghouta orientale.

**your signature**

129 signatures = 6% de l’objectif
0
2,000

Share this with your friends:

   

Les attaques doivent cesser. L’acheminement de l’aide humanitaire en Ghouta orientale doit être autorisé. Nous avons réussi à faire pression et à faire entendre notre voix dans le monde pour Alep : nous pouvons réussir à aider les victimes des attaques en Ghouta orientale.

Partager cet article